Loading...
 
Print

Tavelure du pommier - Biologie

 

Image Image Image Image
Tavelure du pommier sur les feuilles Tavelure du pommier sur les fruits Conidies de la tavelure du pommier Pseudothèce

 

Tavelure de la pomme - Biologie  

La tavelure du pommier, causée par le champignon Venturia inaequalis, est une de ces maladies donc les conséquences économiques sont importantes dans le monde entier. La tavelure du pommier est présente dans tous les pays producteurs. Venturia inaequalis est un parasite obligatoire, car il ne peut survivre que sur les tissus verts du pommier. Dans les périodes sans végétation, il ne survit que s'il reste dormant. Ainsi la tavelure du pommier survit en absence tissus verts dans la forme fructifère (ascocarpe, pseudothèce) sur les feuilles au sol. Sans oublier, évidemment, l’hibernation dans les bourgeons dormants.

Le pseudothèce se forme pendant l'été sur du tissus végétal infecté. Il a un diamètre de 90-160 µm et peut être observé à œil nu ou avec une loupe. Au printemps, la méiose et la mitose ont lieu. Le pseudothèce diploïde forme de nombreux asques qui contiennent chacun 8 ascospores. Ces ascospores sont dispersées par les précipitations et par l’humectation foliaire. Elles peuvent infecter le tissus vert des pommiers lors d’une présence assez prolongée d’un film d'eau sur les feuilles.

Les ascospores et les conidies germent dans l'eau capillaire. Le tube germinatif forme immédiatement un appressorium ou un tube germinatif plus long avec un appressorium à l'extrémité. Il formera plusieurs appressoria en cas de résistance dû à l'âge de l’hôte qui empêchera la pénétration dans le tissus hôte.

La plupart des zones pomicoles verront la chute des feuilles en automne. Au printemps, l'infection de tavelure commencera par la formation d’ascospores dans les pseudothèces. Dans les zones où des feuilles vertes restent sur les arbres, l'épidémie peut commencer par les conidies. Dans certains cas, le champignon pourra hiberner dans les bourgeons dormants par exemple dans les zones aux hivers doux. Les ascospores formées pendant les périodes chaudes et moyennement humides sont dispersées par les précipitations, par l’humectation foliaire et sont véhiculées vers le tissus vert des pommiers par les précipitations et le vent (voir Tavelure du pommier - Formation des ascospores et modèle de libération). L'infection se produira si le film d'eau persistera assez longtemps sur les feuilles (voir Tavelure du pommier - Infection par les ascospores).

Les conidies se formeront si, dans le verger, nous avons des tissus verts infectés, et lorsque l’humidité relative sera importante : ce qui pourrait avoir lieu presque chaque nuit. Ces conidies sont distribuées par le vent. Elles se déposent sur les feuilles ou sur les fruits et lorsque l'humectation foliaire sera tangible, elles germeront et infecteront (voir Tavelure du pommier - Infection par les conidies). Pour savoir comme utiliser les modèles de pathologies végétales contre la tavelure du pommier lire voir:Tavelure du pommier - Utilisation pratique des modèles.

(c) Dr. Heinrich Denzer, Pessl Instruments GmbH, Weiz, 2007

 


Created by anne. Last Modification: Monday 19 of September, 2011 12:45:07 GMT by Lena.